Doodle un hommage en noir et blanc à Louis Daguerre inventeur de

first_imgDoodle : un hommage en noir et blanc à Louis Daguerre, inventeur de la photographieEn ce 18 novembre, Google a choisi de rendre hommage à un artiste français de génie qui a su marquer son temps. Louis Daguerre, né il y a tout juste 224 ans, est considéré aujourd’hui comme l’un des inventeurs de la photographie. Quiconque se rendra aujourd’hui sur la page d’accueil de Google, découvrira que le géant a une nouvelle fois décidé de changer son logo en un Doodle inédit : un cadre en bois, une photo en noir et blanc, des lettres incarnés par des personnages sortant tout droit d’un autre siècle… C’est aujourd’hui à Louis Daguerre, né le 18 novembre 1787, que Google a décidé de rendre hommage. Ce nom ne vous dit peut-être rien mais cet artiste français passionné de peintures et d’images est pourtant considéré comme l’un des inventeurs de la photographie. C’est en 1826, alors que Louis Daguerre n’a pas encore 30 ans que cette aventure commence. Grâce à un ami commun, le jeune peintre fait la connaissance de Joseph Nicéphore Niépce qui poursuit à cette époque des recherches sur la capture des images et crée en 1827 la toute première photographie. Or, si Niépce est au début quelque peu réticent à partager ses secrets avec l’artiste français, ils finissent en 1829 par signer un contrat d’association destiné à améliorer le procédé mis au point par Niépce en y ajoutant les perfectionnements de Daguerre. Une collaboration qui fonctionne plutôt bien et pousse le peintre à débuter des travaux sur l’utilisation de substances chimiques. Une invention majeure : le daguerréotype Dès 1829, il utilise ainsi l’iode comme agent sensibilisateur sur une plaque de cuivre recouverte d’une couche d’argent. Des recherches qu’il poursuit même après la mort de Niépce en 1833. Au fil des années, Louis Daguerre perfectionne peu à peu sa technique de développement mais aussi de fixation d’images, en découvrant notamment que la vapeur de mercure agit comme révélateur. En 1837, nait alors une invention qui marquera son temps : le daguerréotype qui est l’un des premiers procédés photographiques à enregistrer et à afficher l’image de façon permanente. De plus, il nécessite un temps d’exposition d’environ vingt à trente minutes, tandis que plusieurs heures étaient nécessaires dans les méthodes précédentes.À lire aussiSaurez-vous reconnaitre à quel objet du quotidien appartiennent ces gros plans ?Très rapidement, l’invention fait parler d’elle et suscite un vif engouement du public en France, puis en Europe et dans le monde entier Durant une dizaine d’années, la commercialisation des chambres et du matériel fait la fortune de Louis Daguerre, pendant que celui-ci vaque à d’autres occupations. En 1842, il connait ainsi un grand succès avec le Diorama, un spectacle qu’il conçoit avec son associé Charles Marie Boulon. Ce divertissement théâtral est composé de grandes toiles translucides peintes en trompe-l’oeil et qui “s’animent” différemment en fonction de l’éclairage auquel elles sont exposées, passant du jour à la nuit, d’un climat à l’autre, etc.Louis Daguerre est mort le 10 juillet 1851 à l’âge de 63 ans mais son oeuvre reste dans les mémoires, tandis que son nom est aujourd’hui inscrit sur la tour Eiffel, comme celui de 71 autres savants. Le 18 novembre 2011 à 16:20 • Maxime Lambertlast_img